arseno
Artiste-peintre professionnel
Démarche Artistique
Je marie le langage de la gestuelle et de l'empâtement à celui de la couleur pour sculpter mon œuvre sur la toile. Je m'inscris dans le courant post-expressionnisme caractérisé par une gestuelle généreuse, des couleurs franches et des sujets plutôt suggérés que définis. Je privilégie le médium acrylique pour sa flexibilité d'utilisation et son temps de séchage.

Ce qui est important pour moi est de donner forme par des contrastes qui vont modeler mon sujet. Ces différences de contrasses clair-obscure, de chaud/froid, de qualité (couleurs pures/couleurs rompues), de quantité et de couleurs complémentaires m'amènent à visualiser et cerner des formes qui me permettront de donner naissance à mon sujet.

Je débute avec une composition abstraite avec tous les éléments contribuant à l'équilibre de la toile à savoir: une couleur dominante pour créer l'harmonie, des rappels en triangularité, de formes et de couleurs pour créer un centre d'intérêt. Cette première étape me permet d'être complètement libre dans ma gestuelle et dans l'application de mes couleurs sans être « attaché » aux contraintes d'une figuration pré-établie qui dirigeraient ma créativité. C'est donc une communication constante entre la toile et moi.

Ensuite, je tourne la toile sur tous les côtés jusqu'à ce que mon esprit face des rapprochements entre des lignes directives et différentes masses qui s'imposent, pour cerner mon sujet frappant. Un thème revient assez souvent dans mes tableaux; l'invitation d'un chemin qui nous amène vers la lumière à travers monts et villages et qui est sûrement associé à mon expérience sur les « Chemins de Compostelle ».

Ma quête est que mes œuvres aient une profondeur, une âme. Que l'émotion ressentie devant cette intimité avec la nature, se rapproche d'une paix intérieure, une invitation à errer dans l'instant présent.



« Arseno marie le langage de la gestuelle et de l’empâtement à celui de la couleur pour « sculpter » son œuvre sur la toile. La peinture d'Arseno, avec sa touche généreuse donnant formes à des textures qui modèlent le sujet, et avec sa palette riche, voire étincelante composée de couleurs franches, traduit le paysage d’une manière resplendissante. La netteté de son expression, jointe à son geste juste et riche en modelé, transforme la nature en un spectacle fascinant. »
Robert Bernier, rédacteur en chef et éditeur Revue Parcours, printemps 2003, vol.9, no1, p.39, p.40 et p.41.